Vous êtes dans : Accueil > Actualités > L’Estéron, une des dernières rivières sauvages des Alpes!

L’Estéron, une des dernières rivières sauvages des Alpes!

© G. Germain

 

Ceux qui ont remonté son cours ou vivent dans sa vallée le savent bien, l’Estéron n’est pas une rivière banale.

Ce sentiment est confirmé par une étude menée sur l’ensemble de l’Arc alpin, de la France à la Slovénie en passant par la Suisse, l’Italie… L’Estéron est bien dans le trio de tête des rivières sauvages des Alpes - à l’échelle européenne et aux côtés de la Soca (Slovénie), et du Tagliamento (Italie).

Avec son cours libre, son eau cristalline et ses paysages préservés, l’Estéron apparaît bien aux yeux de tous comme une rivière exceptionnelle. Divers critères ont été évalués comme la biodiversité, l’absence d’aménagement (barrage…), de captage ou de rejets confirment nos impressions d'habitants, de visiteurs ou de promeneurs…

2 soirées organisées par le Conseil de Développement du PNR, à Saint Auban et Roquestéron (les 16 et 17 octobre), ont ouvert les échanges sur ce patrimoine rare et précieux qu’est l’Estéron.

Florelle Marioton du WWF a présenté l’étude « Sauvez les rivières alpines » et les critères qui ont montré le caractère hors norme de l’Estéron. Ces soirées d’échanges ont aussi permis de soulever de nombreuses interrogations, notamment sur : les activités sportives et de loisirs, les impacts des pressions humaines exercées sur cette ressource, la nature du développement touristique souhaitable pour la vallée de l’Estéron, les nuisances à la biodiversité, la gestion du bassin versant, etc. Elles posent les bases d’une action lancée par le Conseil de développement du Parc naturel régional et soutenue par la Fondation de France: « L’Estéron, l’eau en partage ».

© G. Germain

Pour en savoir plus et lire le compte-rendu détaillé, voir le site du Conseil de Développement du PNR .

A l'honneur dans la presse (cliquez sur l'image pour la voir en grand):

Esteron-article nicematin (Agrandir l'image).