Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Retour sur le concours "Prairies fleuries"

Retour sur le concours "Prairies fleuries"

Le vendredi 24 mai 2013, le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur a organisé, en partenariat avec la Chambre d’agriculture des Alpes-Maritimes , le concours national « Prairies Fleuries » pour la première fois sur son territoire. Ce fut l’occasion de promouvoir les fonctions environnementales et agricoles des prairies naturelles et de mettre en avant le travail essentiel des agriculteurs dans la préservation de celles-ci. La diversité des participants a rendu possible des regards croisés sur l’agriculture et la biodiversité, dans une ambiance à la fois conviviale et studieuse.

 

Une journée d’échanges enrichissants autour des prairies naturelles

Quatre agriculteurs ont participé à ce 1er concours :

Le jury, composé de François BOILLOT, expert botaniste, Annick HENRY, expert agronome et Philippe MAURE, expert apicole, a attribué le 1er prix à la parcelle de Pierre et Déborah COURRON. Les 4 parcelles de prairies de fauche en lice ont été  évaluées en se basant sur des fiches de notation nationales. Il s’agissait de noter la pertinence et la cohérence des pratiques et objectifs de l’agriculteur au regard des propriétés agronomiques, écologiques, mellifères et paysagères de la parcelle et du contexte du territoire.
L’inauguration du concours s’est faite en présence de Marc DAUNIS, président du PNR des Préalpes d’Azur et de  Jean-Philippe FRERE, Vice-Président de la Chambre d’agriculture et de nombreux partenaires. Cette journée a  permis de rassembler des personnes issues de structures et de domaines multiples, donnant lieu à un dialogue et des échanges très enrichissants. 

Des prairies naturelles aux qualités remarquables

A l’issue de la journée, le jury a pu se rendre compte de la richesse prairiale du territoire des Préalpes d’Azur. Les parcelles présentent toutes une importante biodiversité et une qualité paysagère remarquable. De plus, les modes d’exploitation actuels valorisent dans leur ensemble très bien les atouts de chacune, malgré les fortes contraintes auxquelles sont soumis les agriculteurs (sécheresse estivale et froid hivernal marqués, manque d’eau…). 

Le premier prix a été décerné à la parcelle du GAEC de la Malle car elle est apparue comme la plus belle au niveau de la diversité floristique et du paysage. Par ailleurs, la production de fourrage semble reposer sur un bon équilibre entre qualité et quantité. Enfin, ayant repris l’exploitation du domaine de la Malle depuis 3 ans et étant aujourd’hui auto-suffisants en fourrage, Pierre et Déborah COURRON s’inscrivent dans une dynamique d’amélioration et d’optimisation de la gestion de leurs prairies de fauche, et ce de manière intégrée.  

Il ne reste plus qu’à souhaiter bonne chance à Pierre et Déborah COURRON pour la sélection nationale et vous donner rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition.

Article de presse

Article de presse Nice Matin - 4 janvier 2013 (pdf - 45,06 Mo)

Article Nice Matin - concours prairies fleuries - 4 juin 2013 (Agrandir l'image).

Communiqués de presse