Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoire à énergie positive pour la croissance verte : près d’un million d’euros sur le territoire du Parc !

Territoire à énergie positive pour la croissance verte : près d’un million d’euros sur le territoire du Parc !

TEPCV

Le 11 octobre 2016, au Ministère de l’environnement, le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur est devenu un territoire à énergie positive pour la croissance verte. Ce label est une reconnaissance par l’État du travail effectué par un territoire en matière de transition énergétique.

En 2014, le ministère de l'environnement avait lancé un appel à initiatives pour saluer le travail des territoires engagés dans une démarche de transition énergétique et les encourager à aller plus loin. La Communauté de Communes Alpes d’Azur et le Parc sont donc devenus co-lauréats et « territoires à énergie positive ». Cette reconnaissance récompense le travail fourni depuis plusieurs années en termes de sensibilisation du public et d’accompagnement des communes.

TEPCV (Agrandir l'image). Ségolène Royal, Ministre de l’environnement, félicitant les territoires engagés. Eric Mele, Président du Parc, au 2e rang.

Les Alpes et Préalpes d’Azur sont désormais considérées comme des références en matière de transition énergétique et écologique !

Ainsi, la signature d’une convention a permis à ces deux territoires d’obtenir un financement d’environ 900.000 euros (dont 420 000 euros pour les Préalpes d’Azur) afin de mettre en œuvre des actions en faveur de la transition énergétique.

Concrètement, sur le territoire du Parc naturel régional des Préalpes d’Azur, cela a rendu possible :

TEPCV kesako (Agrandir l'image). TEPCV, ca veut dire quoi concrètement ?

 

En 2018, le Parc et la Communauté de communes Alpes d’Azur participent au programme « Économies d’énergie dans les TEPCV ». Dans ce cadre, les communes qui en font la demande vont bénéficier d’une aide financière additionnelle pour toutes les actions d’économies d’énergie réalisées sur leur patrimoine (bâtiment et éclairage public). Cela représente près de 900 000 euros supplémentaires pour ces deux territoires !

Cette reconnaissance de l’État et les financements induits donnent toute sa légitimité et sa place à la stratégie énergétique du Parc naturel régional des Préalpes d’Azur. Votée en juillet dernier, elle consiste à faire des Préalpes d’Azur un territoire autonome énergétiquement pour les besoins en électricité et chaleur de ses habitants d’ici 2030 ! Un beau challenge que le Parc est prêt à relever en mettant d’ores et déjà des actions en place…