Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Un nouveau jardin d'aquí au Bar-sur-Loup

Un nouveau jardin d'aquí au Bar-sur-Loup

Les mains dans la terre et le nez dans les fleurs, ce dimanche les participants de l’atelier de jardinage ont fait un voyage à la rencontre des plantes méditerranéennes et leurs jardiniers passionnés !

Les jardins de La ferrage, un vrai paradis vert !

Imaginez, un grand jardin partagé surplombant la majestueuse vallée du Loup ; à flanc de colline, une composition de potagers baignés toute la journée par le soleil… Plantes potagères et végétaux aromatiques ou d’ornement dessinent et colorent à souhait les restanques des Jardins de La Ferrage.
C’est dans ce paysage et la sérénité d’un dimanche d’automne, que l’association des Jardins de la Ferrage nous a accueillis.

Plantations d’automne au jardin

L’objectif était de partir à la découverte des plantes méditerranéennes typiques du territoire et avec celles-ci, de réaliser un jardin ornemental. Un groupe d’une vingtaine de jardiniers amateurs, râteaux et pioches à la main, se sont laissés guider par les sages paroles de Philippe Salque. Paysagiste et bénévole de l’association des jardins partagés, Philippe est piqué d’une sensibilité écologique.
Pour la réalisation du jardin, Philippe, avec le Parc naturel régional, a sélectionné des espèces végétales locales. Avec plus d’un tiers de la diversité floristique de France métropolitaine représentée dans les Préalpes d'Azur, il fait remarquer qu’on ne manque pas de plantes remarquables ! L’avantage, en choisissant ces plantes locales, c’est qu’elles sont adaptées à notre climat et à notre type de sol. En d’autres termes, vous avez la garantie que vos plantes s’épanouiront avec un minimum d’entretien.

Des couleurs de méditerranée

Favoriser les plantes locales, « d’aquí », c’est aussi valoriser notre patrimoine végétal et éviter la banalisation de nos paysages, explique Muriel Cary, chargée du Patrimoine naturel au PNR. En effet, beaucoup de plantes d’ornements ont été importées et certaines se sont définitivement installées au détriment des plantes endémiques de note territoire. C’est le cas du Mimosa, du Figuier de barbarie ou encore de l’Agave !

L’équipe de jardiniers venus d’ici et là aux côtés des bénévoles de l’association ont, collectivement, créé un vrai espace de vie partagé entièrement végétalisé. Composé d’une trentaine de plantes différentes, le jardin, une fois bien développé, sera un lieu d’émerveillement des petits et grands mais aussi de cueillette d’aromatiques pour agrémenter les légumes du potager.

Après la sangria offerte par l’association et le repas partagé nous avons fini la journée avec le visionnage du film « Le potager de mon grand-père » en compagnie de son réalisateur, Martin ESPOSITO originaire d'Antibes.

Jetez aussi un oeil à l'article paru dans Nice matin (cliquez sur l'image pour lire l'article)

Découvrez bientôt ce Rendez-vous du Parc sur rdv-prealpesdazur.fr

Pour en savoir plus sur les végétaux d’aquí, feuilletez notre nouveau livret, par ici

Et suivez-nous sur Facebook  pour ne rien rater de nos évènements ! 

Article nicematin (Agrandir l'image). Article Nice matin paru le 08/11/2016